Sortir Anthony Fletcher du couloir de la mort

Sortir Anthony Fletcher du couloir de la mort

La peine de mort / capital punishment


INTRODUCTION

Depuis toujours, je m' intéresse au sujet brulant de la peine de mort.

Je regarde les sites sur le sujet et j'essaye de rester informée.

Parce qu'on a beaucoup d'informations sur la peine de mort aux USA, je me passionne pour le sujet... mais bientôt je m'aperçois que ce n'est pas la peine de mort qui m'exaspère le plus mais le fonctionnement de la justice américaine : ses erreurs, ses preuves fabriquées, ses témoins "inventés" qui se rétractent parfois, ses pressions ! Alors lorsque la justice ressemble à cela comment ne pas être encore plus contre la peine de mort ?

Comment peuvent ils laisser des gens dans le couloir de la mort pendant des années, puis prévoir une date d'exécution... pour finalement la repousser au dernier moment ! Asseyez de vous mettre à la place de ces gens. L'exemple type de ces derniers mois est TROY DAVIS... Amnesty Internationale n'en fini pas de lancer des pétitions (que je signe, bien sûr !) pour Troy. Mais la vie d'un homme (sans doute) innocent ne tient à presque rien... combien de temps encore cela va t il durer ? Il faut au pire commuer sa peine et au mieux libérer cet homme.

Henry Lee Lucas (199 victimes confirmées - 360 crimes avoués) a vu sa peine commuée en prison à vie : alors soyons logique ...

Je me lance donc dans ce blog non pas pour faire un blog de plus sur le sujet de la peine de mort mais pour essayer de trouver des appuis pour Anthony Fletcher, notament correspondants et contact de la presse et de la télévision (de Pennsylvanie et/ou américaine en priorité), regroupement des supporters d'Anthony à travers le monde. Je souhaite faire connaitre son cas en France en essayant de traduire ce qui existe déja sur des sites en anglais.

Je ne sais pas si je parviendrais à mon but : Aider Anthony à sortir du couloir de la mort mais en tout cas j'aurais essayé.

ENGLISH VERSION

For a long time, I m ' interest in the hot subject some capital punishment.

I look at sites on the subject and I try to remain informed.

Because we have a lot of information on the capital punishment in the USA, I like the subject but soon I notice that it is not the capital punishment which irritates me most but the functioning of the American justice: errors, made proofs, "invented" witnesses which sometimes retract,  pressures! Then when the justice looks like it not to be how even more against the capital punishment?

How can they leave people in the death row during years, then plan a date of execution to push away it finally at the last moment! Try to put yourselves in the place of these people. The typical example of these last months is TROY DAVIS... Amnesty Internationale not in finity no throw of petitions (that I sign, naturally!) for Troy. But the life of  innocent man holds in almost nothing how long still it goes it? It is necessary for the worst to commute its punishment and to free best this man.

Henry Lee Lucas (199 confirmed victims - 360 admitted crimes) saw his punishment commuted to life imprisonment: then let us be logical... 
I thus dash into this blog not to make a blog furthermore about the capital punishment but to try to find supports for Anthony Fletcher, especially correspondents and contact of the press and the television (of Pennsylvania andor American first and foremost), grouping of the supporters of Anthony worldwide. I wish to make know his case in France by trying to translate what exists déja on sites in English.

I do not know if I would reach my purpose: to help Anthony to go out of the death row but in any case I would have tried.


20/07/2009
0 Poster un commentaire

Infos

La dernière exécution en Pensylvanie :

Juillet 1999 - Gary Heidnik

source : http://www.cor.state.pa.us/portal/lib/portal/Execution_Q_&_A.pdf

Nombres d'exécution depuis 1976 : 3

source : http://www.amnestyusa.org/death-penalty/death-penalty-facts/executions-by-state/page.do?id=1011590

La Pennsylvanie ne rivalise pas de cruauté avec le Texas : et c'est tant mieux pour Anthony.

Pourtant les ordres d'exécutions continuent à être signés régulièrement par le gouverneur Rendell : exemples

2 pour août 2009

4 pour septembre 2009

2 avaient été signées pour juillet et 1 autre en juin ont été suspendue (stayed)

source : http://www.internationaljusticeproject.org/allCal.cfm

source : http://www.amnestyusa.org/death-penalty/pending-executions/page.do?id=1011587

source : http://people.smu.edu/rhalperi/pending.html

Vous trouverez des informations avec toutes les sources citées mais aussi en cherchant sur google : "GOVERNOR RENDELL SIGNS EXECUTION WARRANT"

ENGLISH VERSION

The last execution in Pensylvanie: 
In July, 1999 - Gary Heidnik 
Source : http://www.cor.state.pa.us/portal/lib/portal/Execution_Q_&_A.pdf

Numbers of execution since 1976: 3
Source : http://www.internationaljusticeproject.org/allCal.cfm

Pennsylvania does not compete in cruelty with Texas: and it is so much the better for Anthony.

Nevertheless the orders of executions continue to be regularly signed by the governor Rendell: exemple

2 for August 09
4 for September 09
2 had been signed for July and 1 other one in June were suspended stayed )

source : http://www.internationaljusticeproject.org/allCal.cfm

source : http://www.amnestyusa.org/death-penalty/pending-executions/page.do?id=1011587

source : http://people.smu.edu/rhalperi/pending.html


You will find information with all the quoted sources but also by looking on google: "GOVERNOR RENDELL SIGNS execution warrant"


17/08/2009


Les prisons / Jails

Carte des prisons en Pennsylvanie 

Prison's map in Pennsylvania

 


28/04/2010


L'ASSASSIN ASSASSINÉ (Chanson)

L'ASSASSIN ASSASSINÉ  Julien Clerc

C'était un jour à la maison
Je voulais faire une chanson
D'amour peut-être
À côté de la fenêtre
Quelqu'un que j'aime et qui m'aimait
Lisait un livre de Giono
Et moi penché sur mon piano
Comme sur un établi magique
J'essayais d'ajuster les mots
À ma musique...

Le matin même, à la Santé
Un homme... un homme avait été
Exécuté...
Et nous étions si tranquilles
Là, au coeur battant de la ville
C'était une fin d'après-midi
À l'heure où les ombres fidèles
Sortant peu à peu de chez elles
Composent doucement la nuit
Comme aujourd'hui...

Ils sont venus à pas de loup
Ils lui ont dit d'un ton doux
C'est le jour... C'est l'heure
Ils les a regardés sans couleur
Il était à moitié nu
Voulez-vous écrire une lettre
Il a dit oui... il n'a pas pu
Il a pris une cigarette...

Sur mon travail tombait le soir
Mais les mots restaient dans le noir
Qu'on me pardonne
Mais on ne peut certains jours
Écrire des chansons d'amour
Alors j'ai fermé mon piano
Paroles et musique de personne
Et j'ai pensé à ce salaud
Au sang lavé sur le pavé
Par ses bourreaux
Je ne suis président de rien
Moi je ne suis qu'un musicien
Je le sais bien...
Et je ne prends pas de pose
Pour dire seulement cette chose
Messieurs les assassins commencent
Oui, mais la Société recommence
Le sang d'un condamné à mort
C'est du sang d'homme, c'en est encore
C'en est encore...

Chacun son tour, ça n'est pas drôle
On lui donne deux trois paroles
Et un peu... d'alcool...
On lui parle, on l'attache, on le cache
Dans la cour un grand dais noir
Protège sa mort des regards
Et puis ensuite... ça va très vite
Le temps que l'on vous décapite

Si je demande qu'on me permette
À la place d'une chanson
D'amour peut-être
De vous chanter un silence
C'est que ce souvenir me hante
Lorsque le couteau est tombé
Le crime a changé de côté
Ci-gît ce soir dans ma mémoire
Un assassin assassiné
Assassiné...
Assassiné...

 

Paroles: Jean-Loup Dabadie, musique: Julien Clerc

 

Merci à toi qui m'a fait découvrir cette belle chanson (tu te reconnaîtras)

 


26/11/2009
0 Poster un commentaire

Abérration américaine !!

Exécution au Texas d'un homme noir qui n'avait pas commis de meurtre
 
WASHINGTON — Un homme noir de 34 ans a été exécuté jeudi soir au Texas, dans le sud des Etats-Unis, par injection mortelle pour avoir participé à un braquage au cours duquel un autre homme a commis un meurtre, a-t-on appris vendredi auprès des autorités pénitentiaires texanes.

Robert Thompson a été déclaré mort à 18H19 locales, quinze minutes après le début de l'injection.

Fait extrêmement rare au Texas, le comité des grâces avait recommandé la commutation de sa peine en perpétuité réelle car ce n'est pas lui qui tenait l'arme du crime lors du braquage de décembre 1996 où un employé de supérette avait été tué.

Mais le gouverneur du Texas, Rick Perry, connu pour être inflexible sur le sujet de la peine capitale, a annoncé son refus de gracier le condamné moins d'une heure avant que celui-ci soit emmené dans la chambre d'exécution. C'est la deuxième fois seulement que le comité des grâces recommande à M. Perry de commuer une peine et la deuxième fois que le gouverneur républicain ne la suit pas.

Le 5 décembre 1996, Robert Thompson et un complice armés d'un pistolet semi-automatique et d'un revolver ont braqué une supérette à Houston (Texas), demandant à un employé le contenu de sa caisse.

Selon un communiqué du ministre de la Justice du Texas, les deux hommes ont tiré à plusieurs reprises sur le caissier et sur un autre employé qui cherchait à s'échapper. Ils se sont ensuite enfuis en voiture, et c'est un coup tiré depuis la voiture par le complice de Robert Thompson qui a tué la victime.

A l'issue de son procès, Robert Thompson a été condamné à mort. Son complice a été reconnu coupable du meurtre et purge une peine de prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle.

Le Texas est l'un des rares Etats américains à autoriser la condamnation à mort de ceux qui n'ont pas directement commis un meurtre. Neuf condamnés seulement* ont été exécutés pour ce motif depuis le rétablissement de la peine de mort aux Etats-Unis en 1976.

L'exécution de Robert Thompson est la 23e cette année au Texas, l'Etat américain qui met à mort le plus de condamnés avec 446 exécutions depuis le rétablissement de la peine de mort en 1976 sur 1.184 dans tous les Etats-Unis.

* Mon commentaire : ne serait ce pas déjà TROP !!!


21/11/2009
0 Poster un commentaire